Street art : POPAY, un free-style baroque

3 octobre, 2014

Tags

Juan Pablo de Ayguavives alias POPAY est un artiste français. Graffeur, peintre et graphiste, il est né à Barcelone le 27 novembre 1971. Il vit et travaille actuellement en région parisienne.

street art POPAY 01

Son pseudo « Popay », est son surnom depuis l’enfance ! Sur les bancs de l’école Popay s’essaie à la calligraphie, il commence à écrire son nom sur les tables, puis sur les murs et dans les couloirs de son école. Viendront ensuite les gares, les métros, les terrains vagues, les squats… les toiles et l’impression numérique.

street art POPAY 02

Adolescent en 1986, il s’initie au Street art au côté de Speedy Graffito, pochoiriste de talent.

Les pochoirs qu’il crée son signés Popaï. À cette époque, il a 16 ans et s’imagine faire carrière dans la BD, il veut intégrer les Beaux-Art et Art Déco. Il passe plusieurs fois le concours d’entrée, mais son travail ne trouve pas d’échos… Alors il décide de se dissimuler parmi les étudiants pour voir ce qui se fait ! Il participe au concours de BD d’Angoulême et arrive en deuxième position ex-æquo.

Graffiti POPAY 01

En 1988, il rejoint le mouvement graffiti au côté du writers Kister, son model et ami, qui lui apprend entre autre le style du lettrage. Popaï devient alors Popay, le « ï » se transforme en « y » : plus facile à calligraphier.

Il commence à peindre de grands personnages dans les terrains vagues.

street art POPAY 03

street art POPAY 04

street art POPAY 05

Il peaufine avec humour le côté incompréhensible du Graffiti.

street art POPAY 06 M.U.R Paris

Parce que c’est ce qu’il aime dans cette discipline : elle nécessite une initiation, un apprentissage pour savoir la déchiffrer.

street art POPAY 07

Il appartient aux Crews les plus productifs de l’époque,

Popay se revendique de la ‘Art School of Street’ : c’est école d’art de la rue, où il entre en concurrence directe avec  les autres writers. Avec Stone ils fondent le Crew MST, qui sera rapidement complété par des artistes comme Azdé, Zero, André… et bientôt le Crew CWA.  Alors, il change le nom du crew qui devient THC : Tous Hyper Cool.

Au fil du temps, son Street art a évolué vers style figuratif unique,

Popay est actuellement une des figures incontournables du Street art.

street art POPAY 09

Son free-style baroque est facilement identifiable : saturé de formes organiques, animales ou humaines, haut en couleurs.

street art POPAY 10

L’artiste a su conserver la fraîcheur et la spontanéité qui caractérise son travail.

street art POPAY 11 Fresque

Ses influences sont multiples : Jimi Hendrix, la techno des Spiral Tribe, l’art calligraphique oriental, les bandes dessinées et dessins animés, le film Star Wars, des artistes comme JonOne, Combas, Di Rossa, Picasso.

street art POPAY 12

L’artiste réalise également des illustrations pour la presse, des pochettes de disque, des tirages photos et autres projections vidéo.

popay - pouhassqay

Popay – pouhassqay

Ses œuvres s’exposent aux quatre coins de l’Europe.

Lien :
 son site Internet

3 octobre, 2014

Tags

Catégorie(s) : Street Art / Art Urbain

Ajouter un commentaire

Strip Art – le Blog