Etnik : un graffiti bercé entre urbanisme et perspectives

14 octobre, 2017

Tags

Alessandro Battisti aka Etnik, est un artiste italo-suiédois, né en 1972. Autodidacte, il commence sa carrière de graffeur au début des années 90 à Florence et Milan. Il suit ensuite un cursus artistique à l’Accademia delle Belle Arti à Florence où il sera diplômé en 1998.

etnik street art

Etnik, Work in progress

Il nourrit ainsi peu à peu son style du design et de l’illustration. Couleurs vives, jeux d’équilibre, lettrages géométriques et 3D oeuvrent ainsi à la composition de ses univers. Il vit et travaille actuellement en Toscane, entre Pise et Florence.

Etnik - Strip Art

Etnik fresque, Italie, 2012


Un travail sur la ville et le graffiti


Etnik cherche tout au long de sa carrière à transcender les limites des codes classiques du graffiti. Ses lettrages, d’une géométrie vibrante, laissent de plus en plus place aux effets de trompe l’oeil architecturaux. Calligraphie et paysages urbains se font alors écho. Dans ses audacieuses réflexions sur l’urbanisme, perspective et abstraction deviennent la voix d’une critique acérée de la société.

Sistema, 150x100cm, 2015

Vitry, Paris, 2013

Restart Festival Imola, 2016


La transformation des lettres, jusqu’à leur illisibilité, est le point de départ de toutes ses recherches. Il vogue ainsi vers des concepts architecturaux symbolisant l’équilibre précaire de la condition humaine et de son quotidien.

CORN79-RAM Lisbonne, 2016

Ex carcere Sondrio, 2013

Start-Milano, 2016


« Prospective Cities » Calligraphie, architecture et illustration


En 2003 Etnik entame son projet « Prospective Cities » dans lequel il approfondit son travail d’illustration architectural avec de la perspective. Il construit des villes colorées en trois dimensions, semblant flotter et sortir des murs d’où elles sont peintes, telles des fables fantastiques. 

Fragments 4, 2016

Floating skies, 75×85 cm, 2016 


Bunker 108


En 2009 il crée avec Duke1, le collectif Bunker, qui travaille en collaboration avec les institutions publiques et privées pour la restructuration des bâtiments ou des zones urbaines et organise des ateliers et des expositions de divers types.

ERROR 01, 70×110 cm, 2015

CITY CAOS

LeMur Project St.Etienne, France, 2016


Etnik dans la ville


Depuis le début de sa carrière Etnik a multiplié les collaborations artistiques. Il a notamment réalisé avec Macs, Sera, Duke1, Blu, Loomit, Zedz, Daim, Satone, MacCrew ou encore CanTwo d’importantes fresques murales dans toute l’Italie.

Complex City, 70×73 cm, 2016

Pise, 2013

Il a exposé dans de nombreuses galeries dont Square 23 à Turin, Studio d’Ars à Milan, A7Ma, Pretty Portal, Stroke 02/05, Vertical G, 2ème biennale GFA (BRD), Alte Poste et depuis 2014, avec la GCA Gallery de Nice. L’artiste a également participé au projet de la Tour 13 à Paris et a peint deux murs à Vitry-sur-Seine avec C215, en banlieue parisien.

UNTITLED II, PRETTY PORTAL


Il expose à partir du 9 novembre 2017 à la galerie GCA dans le 13ème arrondissement de Paris. L’exposition intitulée « the Beauty of Brutalism » sera visible jusqu’au 9 décembre 2017.

Flyer de l’exposition


Crédits photographiques : ©Etnik // legrandj.eu/article/etnik1

– Doriane Coelho –

Banniere facebook

Banniere site perso

14 octobre, 2017

Tags

Catégorie(s) : Street Art / Art Urbain

Ajouter un commentaire

Strip Art – le Blog